05-Mai-Conference-jules boissiere-vcap

C’est dans le cadre surprenant et improbable d’une demeure du XVIII ème siècle nichée dans un écrin de verdure d’une petite ruelle clermontaise, qu’a eu lieu la conférence sur la vie et l’œuvre du Clermontais Jules Boissière (1863-1897) poète, félibre, journaliste et écrivain réputé. Propriété successivement des familles Flottes, Boissière, Bruguière, Maistre et Fournier, ce lieu est devenu une maison d’hôtes « A la maison de Clermont« , élégamment restaurée et aménagée par Edith et Nicolas.

La vie et l’oeuvre de Jules Boissière sont intimement liées à l’Asie et à sa colonisation.  De  cette « aventure »,  l’écrivain clermontais, en fit un témoignage unique, dans lequel il décrit l’ambivalence de sa position de colon, à la fois, témoin, acteur et victime.

Victime, il le fut aussi de son addiction pour l’opium qui le détruisit jusqu’à lui faire perdre la vie à seulement 34 ans, après avoir oeuvré pour la maintenance du patois clermontais.  Jules Boissière, un auteur maudit en son temps, pourtant notoire parmi ses pairs mais peu connu du grand public !

Cette conférence animée par Brigitte Saint-Pierre, amoureuse des mots, a tenté modestement de remédier à cette carence !

Votre adresse mail ne sera pas publiée RLes champs obligatoires sont marqués *

*