Les Allées Roger Salengro anciennement Allées du Tivoli

Le changement de nom a été décidé par le Conseil Municipal en 1936 suite au suicide du ministre socialiste Roger Salengro.

Cet espace public a été créé à la suite de l’ouverture de la rue Napoléon (doyen René Gosse). Les bourgeois clermontais souhaitaient « une promenade publique » qu’ils dénommèrent Allées du Tivoli (en référence à la ville italienne). Des cafés, un cercle de jeu, un théâtre puis un hôtel-restaurant vont border cet espace devenu voie directe pour accéder à la gare ferroviaire (implantée en1863). Lieu incontournable de la vie culturelle, grâce au théâtre très prisé par la population, il était aussi fréquenté par les marchands, les négociants en vins et les expéditeurs de raisins de table. Les cafetiers organisaient des bals, concerts, lotos….

Au début du XXème siècle, un établissement dit le « Luna Park » offrait une multitude de divertissements. A la même époque la municipalité fit appel au célèbre sculpteur lodévois Paul Dardé, pour la construction d’un monument aux morts. Des sept monuments aux morts réalisés par l’artiste celui de Clermont est le plus audacieux : une charmante jeune femme aux seins nus et parée de bijoux veille le « poilu » vêtu, étendu devant elle.

En périphérie, un nouveau quartier vit le jour, véritable « poumon économique » de la ville.